Le Barça est roi !

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup. Champion d’Espagne en titre, le FC Barcelone a une nouvelle fois triomphé du Real Madrid (3-2, 2-2 à l’aller). C’est à 01h00 mercredi soir, où plutôt jeudi matin, dans un Camp Nou ivre de bonheur, que le Barça a soulevé la Supercoupe d’Espagne, pour le sixième clasico de l’année, déjà le deuxième de la saison. Si le club madrilène a remporté au printemps la Copa del Rey, le Barça s’est adjugé la Supercopa. C’est encore mieux, et ce n’est que justice, tant cette équipe domine l’Europe et même le monde depuis trois ans.

Fabregas n’oubliera pas

Comme il ne peut décidément pas en être autrement, cet énième clasico a tenu toutes ses promesses. Il a été âprement disputé devant 100 000 spectateurs qui n’ont pas regretté d’avoir payé leur place. Sous une chaleur étouffante malgré l’heure tardive, il y a eu de l’engagement, de l’intensité, des buts de classe, des passes en or mais aussi des coups de sang et des gestes violents. Enfin tout ce qui fait le charme d’un grand clasico, venimeux à souhait. Celui là n’a donc pas dérogé à la règle. Et sur le banc du Barça, il y avait du beau monde avec Alexis Sanchez et surtout Cesc Fabregas, enfin de retour au bercail. Et son bail commence bien.

L’ancien Gunner n’oubliera pas de sitôt sa première apparition avec le FC Barcelone, son club formateur. Entré à la 83e à la place de Pedro, il n’a certes joué que quelques minutes mais il a déjà des images plein la tête. Et à n’en pas douter le coeur qui bat très fort encore. Avant de se faire cisailler au niveau du genou par Marcelo (90e), Cesc, quelques secondes après son entrée en jeu, a été à l’origine du troisième but barcelonais, magnifiquement conclu par ce génie de Messi (88e), déjà auteur du deuxième but (45e) et passeur lumineux pour Iniesta sur l’ouverture du score (15e). La classe. Cristiano Ronaldo (20e) et Benzema (82e) ont eu le mérite d’égaliser, offrant à chaque fois un fol espoir au peuple madridiste de renverser les maîtres du monde, finalement indestructibles.

L’Equipe

http://www.lequipe.fr/Football/breves2011/20110818_012655_le-barca-est-roi.html

About Marc Leprêtre

Marc Leprêtre is researcher in sociolinguistics, history and political science. Born in Etterbeek (Belgium), he lives in Barcelona (Spain) since 1982. He holds a PhD in History and a BA in Sociolinguistics. He is currently head of studies and prospective at the Centre for Contemporary Affairs (Government of Catalonia). Devoted Springsteen and Barça fan…
This entry was posted in Soccer. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s