L’art français du prix Goncourt

Pas de discussion ou presque : L’Art français de la guerre, premier roman d’Alexis Jenni donné favori au Goncourt, a été choisi il y a une heure par les huit jurés dès le premier tour par 5 voix contre 3 à Carole Martinez pour Du domaine des Murmures. Régis Debray a été dès le début l’avocat le plus fervent de l’ambitieuse fresque romanesque de Jenni, tandis que Didier Decoin, Bernard Pivot et Françoise Chandernagor en tenaient pour l’Esclarmonde de Carole Martinez. Deux très bons romans, écrits avec un réel souci de la langue, publiés tous deux par Gallimard. Dans le salon d’à côté, au premier étage de Drouant, les jurés du Renaudot avaient fait, comme à leur habitude, un double choix : Alexis Jenni et Emmanuel Carrère. Ce fut donc Limonov qui l’emporta. Trois bons livres distingués dans une rentrée de qualité.

Pierre Assouline, La république des livres

http://passouline.blog.lemonde.fr/2011/11/02/lart-francais-du-prix-goncourt/

About Marc Leprêtre

Marc Leprêtre is researcher in sociolinguistics, history and political science. Born in Etterbeek (Belgium), he lives in Barcelona (Spain) since 1982. He holds a PhD in History and a BA in Sociolinguistics. He is currently head of studies and prospective at the Centre for Contemporary Affairs (Government of Catalonia). Devoted Springsteen and Barça fan…
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s