Accord PS-EELV: un méli-mélodrame pour rien?

«Tout ça », c’était pour de rire, pour du semblant, comme disent les enfants. « Tout ça », c’était en fait pour amuser la galerie, parce qu’avec la crise on a quand même pas souvent l’occasion de se marrer ! « Tout ça », c’était aussi finalement une manière pour la gauche de donner des armes à ses adversaires de droite parce que la victoire s’annonçait trop facile et trop large et qu’à vaincre sans péril, on le sait bien, on triomphe sans gloire ! « Tout ça » ? L’accord entre le Parti socialiste et Europe écologie et le méli-mélodrame qui l’a accompagné.
Eva Joly avait déjà pris ses distances avec l’accord signé par sa formation avec le PS : il ne la« fait pas rêver », nous a-t-elle expliqué au retour de son ersatz de Baden-Baden ! Et voilà François Hollande, l’homme qui d’ailleurs voulait « réenchanter le rêve français », qui prend à son tour le large, à mille lieues du texte liant les appareils écologistes et socialistes.

Il l’a dit lundi matin sur l’antenne de RMC face Jean-Jacques Bourdin  : il n’appliquera pas toutes les « mesures » que contient le texte, mais seulement celles qui lui « paraissent les plus essentielles »« C’est un accord entre partis, a-t-il expliqué, moi je suis candidat à la présidence de la République ». En somme, comme le déclarait il y a quelques jours un de ses porte-paroles, le député-maire de Cherbourg Bernard Cazeneuve, la présidentielle est « d’abord un dialogue entre un candidat et le peuple français ». C’est « consubstantiel à la Ve République », ajoutait-il.

Mais c’est bien là tout le problème de cet accord. En intervenant avant même le première tour de la présidentielle, qui plus est entre deux formations présentant chacun leur candidat, il est une pure négation de ce que sont les mécanismes la Ve République. Mais après tout, le PS a-t-il vraiment compris en quoi l’exercice consistait, lui qui a aussi trouvé le moyen de se doter d’un « projet » en avril 2011 pour une élection qui se tiendra… en avril 2012. Un « projet » qui se verra balayer par le « programme » de son candidat en janvier. A moins que « tout ça », c’était pour de rire, pour du semblant, comme disent les enfants qui jouent à faire de la politique…

Gérald Andrieu, Marianne

http://www.marianne2.fr/Accord-PS-EELV-un-meli-melodrame-pour-rien_a213021.html

About Marc Leprêtre

Marc Leprêtre is researcher in sociolinguistics, history and political science. Born in Etterbeek (Belgium), he lives in Barcelona (Spain) since 1982. He holds a PhD in History and a BA in Sociolinguistics. He is currently head of studies and prospective at the Centre for Contemporary Affairs (Government of Catalonia). Devoted Springsteen and Barça fan…
This entry was posted in News and politics. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s