La chanteuse Cesaria Evora est morte

La chanteuse Cesaria Evora, connue sous le nom de la “diva aux pieds nus”, est morte, samedi 17 décembre, à l’âge de 70 ans. L’information, d’abord diffusée par des médias portugais, a été confirmée par le ministre capverdien de la culture, Mario Lucio Sousa.

La chanteuse, qui avait mis un terme à sa carrière en septembre en raisons de problèmes de santé, avait été admise à l’hôpital Baptista de Sousa, sur l’île de Sao Vicente, vendredi soir à cause d’une “insuffisance respiratoire” et une “tension cardiaque élevée”, selon l’agence LUSA.

Le gouvernement du Cap Vert a décrété un deuil national de 48 heure pour rendrehommage à la chanteuse, dont le président de la République, Jorge CarlosFonseca, a estimé qu’elle était “l’une des références majeures de la culture du Cap Vert”. Le premier ministre José Maria Neves est allé plus loin, estimant que Cesaria Evora ne “mourra jamais parce qu’une icône et une star ne meurent jamais. Elle restera à jamais dans la mémoire du Cap Vert et de tous les Capverdiens”.

“JE VEUX QUE VOUS DISIEZ À MES FANS : EXCUSEZ-MOI”

Depuis son explosion sur la scène française au début des années 1990 avecSôdade et jusqu’à la fin de la décennie, Cesaria Evora a mené une carrière exemplaire, en tournée dans le monde entier. Elle chante avec Caetano Veloso,Marisa Monte, travaille pour Emir Kusturica, ou avec Linda Rondstadt.

En 2003, elle reçoit un Grammy Award américain et une Victoire de la musique française pour son album Voz d’AmorEn 2007, elle marque une pause à la suite d’un problème coronarien.Dans la même année, elle est reçoit la Légion d’Honneurde la part du président Jacques Chirac.

En 2008, la chanteuse est victime d’un accident vasculaire cérébral après un concert à Melbourne. Diabétique, la chanteuse indisciplinée, qui n’a pas renoncé à la cigarette, avait interrompu le régime qui lui interdisait graisses et chocolat.

Trois ans plus tard, de passage à Paris pour des examens à l’Hôpital américain de Neuilly, une Cesaria Evora très amoindrie confiait au Monde : “Je vais arrêter, un jour, mais pas que ça. En fait, j’arrête tout. Je n’ai pas de force, pas d’énergie. Je veux que vous disiez à mes fans : excusez-moi, mais maintenant, je dois me reposer”.

Le Monde

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/12/17/la-chanteuse-cesaria-evora-est-morte_1620143_3246.html

About Marc Leprêtre

Marc Leprêtre is researcher in sociolinguistics, history and political science. Born in Etterbeek (Belgium), he lives in Barcelona (Spain) since 1982. He holds a PhD in History and a BA in Sociolinguistics. He is currently head of studies and prospective at the Centre for Contemporary Affairs (Government of Catalonia). Devoted Springsteen and Barça fan…
This entry was posted in Music. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s