Coup de filet de la police russe chez les opposants à Poutine

Un camp d’opposants au président russe installé à Moscou a été évacué et une vingtaine d’opposants ont été arrêtés ce mercredi matin.

Un camp de militants de l’opposition russe anti-Poutine installé depuis plus d’une semaine dans un parc en plein centre de Moscou a été évacué par les forces de l’ordre mercredi matin et une vingtaine de personnes ont été interpellées, a indiqué la police russe.

Un tribunal de la capitale saisi par des riverains se plaignant notamment du bruit avait ordonné mardi l’évacuation de ce campement dans le parc de Tchistye Proudy (les Etangs propres), organisé pour protester contre la violente répression d’une manifestation de l’opposition près du Kremlin le 6 mai, la veille de l’investiture de Vladimir Poutine à la présidence.

Vers 5 heures, la police antiémeute a demandé aux militants de quitter le parc : «Tout s’est passé relativement calmement, sans véritable résistance physique, la majorité des militants ayant compris ce qu’on leur demandait», a déclaré un responsable de la police à la télévision russe.

Au cours de l’opération, 23 personnes ont été interpellées pour état d’ébriété sur la voie publique, a ajouté le responsable, Iouri Zdorenko.

Le tribunal Basmanny de Moscou avait donné aux militants jusqu’à mercredi à la mi-journée pour mettre fin à ce campement où plusieurs leaders de l’opposition étaient passés pour les soutenir.

Un des dirigeants du mouvement d’opposition Solidarnost, Ilia Iachine, a indiqué mercredi que les militants chercheraient à s’installer dans un autre parc de Moscou, une forme de contestation jamais vue dans la Russie de Vladimir Poutine.

Mais la municipalité a fait savoir qu’elle ne tolèrerait plus l’installation de tels campements dans les espaces publics de la ville.

Elu président en mars pour un troisième mandat après ceux de 2000-2008 et un intermède de Premier ministre, Vladimir Poutine fait face à une contestation sans précédent depuis les législatives de décembre remportées par le parti au pouvoir Russie unie, mais entachées de fraudes massives, selon l’opposition.

Des manifestations contre Vladimir Poutine avaient rassemblé jusqu’à 100 000 personnes à Moscou.

Libération

http://www.liberation.fr/monde/2012/05/16/coup-de-filet-de-la-police-russe-chez-les-opposants-a-poutine_819054

About Marc Leprêtre

Marc Leprêtre is researcher in sociolinguistics, history and political science. Born in Etterbeek (Belgium), he lives in Barcelona (Spain) since 1982. He holds a PhD in History and a BA in Sociolinguistics. He is currently head of studies and prospective at the Centre for Contemporary Affairs (Government of Catalonia). Devoted Springsteen and Barça fan…
This entry was posted in News and politics. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s